21 mars 2012

FILM CUL-TE

Tant qu’il y aura des hommes, tant qu’il y aura des insoumis Politique et relations de genre dans le film de Fred Zinnemann "Rendu célèbre par sa scène, choquante à l’époque, de sensualité débordante (Burt Lancaster et Deborah Kerr engloutis sous une vague... de plaisir), Tant qu’il y aura des hommes (1953) a aussi séduit pour sa critique de l’institution militaire : institution à la dérive qui semble, plus encore que la guerre, manger ses propres enfants. Le soldat Prewitt (Montgomery Clift), par fidélité à ses principes, au risque... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 08:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2012

92 ans et le plaisir de vivre ! la sérendipité c'est sa vie...

Que cette femme est vivifiante ! Prendre la tangente... c'est peut-être aussi de la Sérendipité ?   Savoir saisir, pour soi-même ou pour autrui, ce qui survient comme par la chance d'un hasard heureux, c'est faire l'expérience de la "sérendipité". Entre espérance et action, cette ouverture d'esprit, qui s'apprend et s'entretient, peut renverser les situations et vous sauver la vie. À 90 ans, Anne Ancelin Schützenberger revient sur un incroyable parcours marqué par la sérendipité et le plaisir de vivre. Elle aborde de... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 07:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mars 2012

Coeur conscient

  Témoin direct des camps de Dachau et de Buchenwald, Bruno Bettelheim y inventa spontanément, pour échapper à la folie et à la mort, une méthode de survie qui vaut aussi pour tous les hommes des sociétés industrielles de masse menacées par le conformisme et le totalitarisme. L'accomplissement de soi passe par la mobilisation vigilante de toutes les forces psychiques, mentales et morales de l'homme et par la réconciliation du coeur et de la raison.     "Je progresserai d’autant mieux que vous m’autorisez à... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 07:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2012

ACTUALITE : Ne pas entrer ou se libérer du cercle vicieux... La tangente !

Pour détecter et sortir des jeux de pouvoir en entreprise et ailleurs !   Le triangle de Karpman : comment le détecter, comment s’en sortir ?  Ce principe est valable partout pour tous et toujours ( C'est la nature humaine !) Les exemples de conflits (conjugaux, guerres, entres collègues ou autre) ne manquent pas... « Les victimes d'hier sont les bourreaux de demain. » Victor Schoelcher (Homme politique antillais) Cliquez sur le lien : ... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mars 2012

Escalade de haine, de colère, de désir de déterminer l'autre et moi

  cliquez sur le lien svp :  http://www.youtube.com/watch?v=AIM1H36qqHw André VOISIN a profité de sa visite à Paris pour rencontrer KRISHNAMURTI, philosophe indien. C'est en français, n'employant jamais "je" mais "on" ou "il", qu'il exprime ses idées sur l'homme, la liberté, la religion, Dieu, la pensée ... Il raconte l'anecdote de l'homme et du diable.Il n'y a pas de liberté quand on est conditionné par la religion. La culture aussi conditionne et divise les hommes. C'est la division qui crée la difficulté, le... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 22:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 mars 2012

Thich Nhat Hanh ? Pas bête... mais homme.

Dans le bouddhisme, il y a un mot qui signifie « sans désir ou sans but ». L’idée de ne rien poser devant nous, et courir après. Quand nous pratiquons la méditation assise, nous nous asseyons juste pour être assis. Nous ne nous asseyons pas pour être illuminés, pour devenir des bouddhas, ou quoi que ce soit d’autre. Chaque moment où nous sommes assis nous ramène à la vie, et nous sommes assis d’une façon qui nous fait apprécier d’être assis tout le temps. La méditation en marchant est la même chose. Nous n’essayons pas... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 10:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2012

La classe... humaine

"Et pourtant je crois en l'aristocratie. Si le mot est exact et si un démocrate peut l'employer. Non pas à une aristocratie basée sur le pouvoir et l'influence, mais à celle des prévenants, des discrets, et de ceux qui ont du cran. On trouve ses membres dans toutes les nations, parmi toutes les es et chez les gens de tout âge. Et il y a comme une connivence secrète entre eux quand ils se croisent. Ils représentent la seule vraie tradition humaine, l'unique victoire de notre race sur la cruauté et le chaos. Des milliers d'entre eux... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2012

Boris m'a sauveR

C'est encore un discret, un travailleur acharné (compétences pluridisciplinaires), un aimeur de vie(s), un homme qui est dans une dimension purement humaine. Il a transformé patiemment le paysage de la psychologie... L'a vulgarisé ! (non qu'il soit un homme vulgaire). Qui ne connait pas le mot RESILIENCE ? Preuve de son succès : le mot est même dévoyé. La résilience se sert à toutes les sauces. Mais le message premier et profond reste clair pour qui le cherche... Il y a une chance pour chacun d'entre nous. Toutefois, on lit en... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 09:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mars 2012

WAOUW, ça décoiffe en période électorale...

Qu'est-ce qui differencie un heros d'un salaud ? Souvent une petite decision initiale, soutient M. Terestchenko.   LA LIBERTE D’ESPRIT par B. Cannone      La liberté d’esprit ? Elle consiste, selon l’ancienne et toujours valide posture cartésienne (n’en déplaise à ses détracteurs oublieux de l’histoire, qui lui reprochent aujourd’hui de n’avoir pas assez pris en compte l’inconscient, la fantaisie, la sensibilité : songez, détracteurs, et tant pis pour ma parenthèse, qu’au moment où Descartes introduit... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 janvier 2012

Texte d'un Charlot

Le jour où je me suis aimé pour de vrai   Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai compris qu’en toutes circonstances, j’étais à la bonne place, au bon moment. Et, alors, j’ai pu me relaxer. Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Estime de soi. Le jour où je me suis aimé pour de vrai, j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle, n’étaient rien d’autre qu’un signal lorsque je vais à l’encontre de mes convictions.  Aujourd’hui, je sais que ça s’appelle Authenticité. Le jour où je me... [Lire la suite]
Posté par minutebleue à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :